eBay s’offre la startup israélienne SalesPredict pour 40 millions de dollars

SalesPredict startup israel
SalesPredict vendu pour 40 millions de dollars à eBay

C’est une nouvelle success story. D’où qu’on se place, la personnalité de Kira Radinski, suscite l’admiration : profitant de l’ouverture du Rideau de Fer, cette toute jeune immigrante arrivée en Israël à l’âge de 4 ans, se révèle bien vite être une excellente élève. Bien sûr, avoir un père prof de maths, ça peut aider : en tout cas, héritage culturel ou pas, Kira Randinsky a tout juste 20 ans quand elle est acceptée sans difficulté au Technion de Haïfa, dont elle sort avec un doctorat – et une ceinture noire de karaté.

Israël est alors – comme aujourd’hui – en pleine créativité technologique. Créer une startup est le rêve de tous les adolescents de l’Etat. Encore faut-il avoir une idée, une vision, un concept. Kira Radinsky n’en manque pas. Cette spécialiste des mathématiques appliquées à l’intuition qu’en combinant tous les éléments d’une situation économique (la démographie, le niveau d’emploi, le PIB, le pourcentage de la population active, la pyramide des revenus, les ressources disponibles, le mode de gouvernance, etc.), il est possible de produire des algorithmes capables de prédire quels produits (nouveaux ou existants) seraient susceptibles de se positionner sur de  nouveaux marchés.

C’est ainsi qu’est né SalesPredict. Les marketers des multinationales ne vont pas tarder à s’attacher les services de cette startup israélienne qui, en 2014, depuis la maison mère de Netanya, ouvre une filiale en Californie. La méthodologie de SalesPredict va beaucoup plus loin que les études de marché classiques : elle est capable, avec un taux de réussite proche de 75%, d’anticiper les ventes que réalisera tel produit sur tel marché, sur telle ou telle niche, dans tel ou tel pays. Ce qu’on sait moins, c’est que SalesPredict travaille aussi pour quelques importantes agences de sécurité à travers le monde. La prédiction des crises politiques est aussi l’un de ses savoir-faire.

Toutes ces compétences devaient naturellement attirer l’attention de eBay, le géant du e-commerce international. Pour John Donahoe, puis Devin Wenig, l’actuel Chief Executive Officer de eBay, gérer des milliards de connexions entre acheteurs et vendeurs devient de plus en plus complexe. L’anarchie ne demande qu’à s’installer sur la première plate-forme de troc en ligne – sans parler des Chinois, qui avec AliExpress puis Alibaba entendent également se positionner sur ce marché mondial. Insolemment, ceux-ci prélèvent d’ailleurs sur les transactions une commission bien plus faible que celle de eBay.

C’est pourquoi l’achat de SalesPredict par eBay s’imposait. La startup israélienne n’aura aucune peine à restructurer en douceur la gestion du monstre qu’est devenu eBay. La cession de SalesPredict est d’ailleurs beaucoup plus qu’une vente : c’est une prise de pouvoir. On pourrait sans difficulté soutenir que c’est Kira Radinsky qui vient de rentrer au directoire exécutif de eBay, puisque qu’elle assume à présent de nouvelles – et encore plus prestigieuses – responsabilités :  celles de “data science director“ et de “chief scientist“ à eBay. A ce poste, et avec de telles fonctions, intraduisibles dans la langue de Molière, on peut prédire que le e-commerce va connaître une nouvelle poussée verticale et quantitative. Une bonne nouvelle pour l’humanité marchande, et un camouflet pour les économistes officiels, spectateurs d’un changement qu’ils n’ont su ni prévoir ni encourager.

Lien : http://www.salespredict.com/

One thought on “eBay s’offre la startup israélienne SalesPredict pour 40 millions de dollars

  1. Encore une preuve du dynamisme du marché israelien. Mais doit on encore faire nos preuves?
    N’est-ce pas aux grandes puissances économiques de venir nous chercher pour réveiller leurs continents certes actifs mais parfois aux yeux un peu dans le brouillard 😉

Comments are closed.

Top