Le français Xavier Niel va créer un village de startups en plein Paris

innovation france startup
La halle Freyssinet

« Elle sera ouverte 24 heures sur 24 » assure le businessman français Xavier Niel, qui supervise les travaux d’une « Halle aux 1000 startups » en plein Paris.

L’adresse : 55 boulevard Vincent Auriol, Paris 13ème. « Dans moins d’un an, tous ceux qui veulent monter des startups depuis Paris, n’auront qu’à me contacter ! » lance Xavier Niel qui se rend toutes les semaines sur le chantier.

Le Lieu : A proximité de garde d’Austerlitz

La halle Freyssinet est un bâtiment ferroviaire construit dans les années 1920. Elle a abrité jusqu’en 2006 les messageries de la gare d’Austerlitz. Elle subit actuellement d’importants travaux en vue de sa réhabilitation. Le bâtiment devrait accueillir fin 2016, début 2017 plus de 1000 startups du secteur du numérique dans un espace de travail partagé. Un restaurant ouvert 24h/24 y sera aussi implanté. Il sera installé dans un wagon, histoire de signifier que « les choses bougent et avancent ».

Combien ça lui coûte ?

Le créateur de Free finance l’essentiel des 200 millions d’euros. Baptisée « Forum », l’entrée du bâtiment sera à la mesure de cette halle de 310 mètres de long, sur 58 de large.

Esprit du projet : rassembler des startups dans un monument historique ! Construite entre 1927 et 1929, la Halle Freyssinet est classée à l’inventaire des Monuments historiques. Il fallait donc, à l’architecte Jean-Michel Wilmotte, préserver telle quelle la structure en béton armé, si légère qu’elle ne fait que 5 centimètres d’épaisseur au sommet, au niveau des verrières. Et comme il était difficile d’en connaître le degré actuel de résistance, il a été décidé d’en renforcer les fondations, en ajoutant des pieux en sous-sol aux 150 poteaux soutenant la voûte. Des travaux délicats, menés en un temps record par le groupe de BTP lillois Rabot Dutilleul Construction.

Pourquoi on ne pourra pas s’en passer

Le lieu accueillera un Fab Lab avec imprimante 3D, ainsi qu’un auditorium de 370 places, situé sous le niveau des eaux de la Seine, toute proche. En tout, le bâtiment proposera 34 000 mètres carrés de superficie, presque le double d’avant la rénovation. Il faudra bien cela pour accueillir les 1000 startups attendues, pour quelque 2400 postes de travail.

Des containers reconvertis en bureaux

Situés au long des nefs latérales, en surplomb de la nef centrale, ces étonnants containers vitrés serviront de salles de réunion aux jeunes entrepreneurs. S’ils seront bien visibles, d’autres équipements se déroberont à l’inverse au regard des visiteurs, à commencer par la galerie souterraine qu’il a fallu creuser sur 300 mètres de long, pour accueillir les infrastructures techniques. Ou encore les très nombreux serveurs nécessaires à l’activité des jeunes pousses.

Un projet global et exhaustif

Au cœur de la halle, elle-même découpée en huit « villages » de quatre unités chacun, tout sera prévu pour travailler jour et nuit dans ces locaux en open space, de toute façon ouverts 24 heures sur 24. Salles de réunion bien sûr, mais aussi cuisines, douches, vestiaires, ainsi que… ces étranges espaces de repos, dont l’intérieur n’est pas sans rappeler une cabine de train-couchette !

 

Top