Immobilier : vers une surtaxe pour les propriétaires de 3 appartements ou plus

Le Ministre israélien du logement s’est engagé à faire baisser le prix des logements en Israël. Dernière mesure en date : une disposition fiscale, qui pourrait entrer en vigueur au premier janvier prochain, concernerait les 50.000 Israéliens propriétaires de plus de 2 appartements.

La surtaxe prévue de 1% ne s’appliquerait qu’à partir du troisième appartement et serait limitée à un plafond de 1.500 shekels par mois (18.000 shekels par an). Les propriétaires pourraient choisir sur quels appartements s’appliquera la surtaxe. En cas de copropriété, toute personne jouissant d’un droit de propriété de 33% d’un bien immobilier sera considérée comme « propriétaire ».

En attendant son passage en deuxième et troisième lecture à la Knesset, ce projet de loi soulève nombre de critiques. D’abord parce qu’il pénalise les propriétaires de petits appartements. Ensuite parce qu’il est à craindre que ceux-ci ne répercutent la surtaxe sur le montant des loyers.

Au ministère des Finances on assure que ces mesures visent essentiellement à réduire les inégalités dans la société israélienne, où « le niveau de vie des propriétaires est deux fois plus élevé que celui de leurs locataires ».

Au cabinet d’avocats Liat Keisary, Barnea &Co on estime que « d’autres voies devraient être explorées pour réduire le coût de l’accès à la propriété, notamment en augmentant l’offre de terrains constructibles et en contrôlant les loyer