Les kibboutzim mettent leur savoir-faire au service des startups israéliennes

lucknow online dating How To Get Cytotec Prescription in Elizabeth New Jersey startup israel innovationL’Association des kibboutzim industriels (KIA – Kibbutz Industry Association), fondée en 1962, regroupe plus de 300 kibboutzim en Israël. Depuis l’industrialisation de ce secteur, les kibboutzim produisent toutes sortes de produits : objets en métal, électronique, plastiques, caoutchouc, légumes et fruits en conserve, textiles, médicaments, produits chimiques, composés optiques, etc. C’est un secteur particulièrement dynamique – dont les exportations se chiffrent chaque année en milliards de dollars – à tel point qu’une vingtaine de compagnies installées dans des kibboutzim sont même cotées à la Bourse de Tel-Aviv.

http://www.castleimmobiliare.it/?buisews=trading-opizioni-binarie&73c=00
Il y a deux ans, quand Rafi Nevo, directeur de l’incubateur israélien « Hamashtela »
(littéralement : pépinière), réalisa que tout ce secteur industriel entretenait peu de liens avec les startups israéliennes, il se dit qu’il y avait matière à action. Il contacta aussitôt Udi Ornstein, le directeur exécutif de IKA, pour mettre ces deux mondes en relation. Il n’eut aucune peine à la convaincre qu’investir dans les startups était la meilleure manière d’assurer la croissance des kibboutzim.

binär optionen news C’est ainsi que 14 kibboutzim et 7 compagnies ont récemment réussi à lever auprès de différents fonds d’investissement 200 millions de shékels. Au cours d’une conférence réunissant tous les intervenants, différents projets innovants ont été présentés :

  • binäre optionen postbank à l’usage des architectes, une startup compare les plans d’immeubles pour identifier les changements dans les constructions et leur impact sur l’emploi du temps des chantiers et leur coût.
  • follow à l’usage des urgentistes, une startup permet de mieux évaluer les conséquences d’un traumatisme sur des victimes d’accidents.
  • opzioni digitali netto en matière d’économie d’énergie, une startup détermine les changements nécessaires sur la structure des toits pour qu’on puisse y installer des panneaux solaires.
  • opcje binarne ing la startup CuraPipe (propriété de Plassim Infrastructures Ltd, du kibboutz Merkhavia) a développé un matériau spécial permettant d’obturer les trous ou les fissures des canalisations sans qu’il soit nécessaire de les mettre à jour – gain de temps appréciable !
  • see url la startup SmartTap a conçu une « pomme douche intelligente » qui permet de surveiller la consommation d’eau. Les hôteliers apprécieront.
  • http://free3dmaxmodels.com/?q=viagra-generic-(kamagra)-(sildenafil-citrate)-100mg/tab la startup Aquallence a inventé un nouveau système de purification des eaux : en utilisant les propriétés de l’ozone, elle élimine toutes les toxines et tous les métaux lourds qu’elle peut contenir.
  • http://www.elettrosmosi.it/?pifiods=come-approciarsi-alle-opzioni-binarie&8a5=6f le produit yAlgae, développé par Yehse Tech Co., permet de traiter de manière écologique et à un coût modique des eaux polluées par des rejets industriels.

http://www.albero-verde.it/?ireonis=grafici-opzioni-digitali-gratuiti&7bc=ed
innovation nature israel startupToutes ces avancées démontrent que les kibboutzim ne sont plus ces petites communautés agricoles collectivistes
où chacun travaillait pour le bien du groupe à salaire égal. Ils ont investi dans les nouvelles technologies, et ouvrent à présent leurs portes à de jeunes entreprises à la recherche de locaux pour développer leur activité. C’est un retour à l’esprit pionnier défricheur des premières années de l’État hébreu : créer à partir de rien. Encouragé par l’éternel positivisme de leurs mères juives – « tant que mon fils n’a pas créé une startup, il est toujours un fœtus » – les nouvelles technos israéliennes vont se greffer sur le terreau humain des kibboutzim et produire les prochaines innovations.