Israël ouvre un centre d’innovation technologique pour susciter de futures startups - Startup Nation

Israël ouvre un centre d’innovation technologique pour susciter de futures startups

 

Innovatopm israel startup
inauguration du Centre d’innovation technologique (Centre Shimon Peres pour la paix)

http://affordablestructures.com/floor-plans/religious-buildings/religious_118-6260-2 Quand on parle de la Startup Nation, tout le monde sait de quel pays il s’agit. Mais pour se la représenter concrètement, pour en avoir un feeling palpable, l’ancien président d’Israël vient de créer un lieu – pas du tout virtuel – qui retrace tout l’historique de l’innovation israélienne dans les nouvelles technologies.

http://michaelamclellan.com/?p=684 L’adresse, c’est la Maison Shimon Pérès de la Paix (Peres Center for Peace), au 132 rue Kedem, à Yaffo, l’ancienne ville portuaire au sud de Tel-Aviv. Là vous entrerez dans le musée vivant de la http://oceanraiderinc.com/wp-json/oembed/1.0/embed?url=http://oceanraiderinc.com/yacht-building-remodeling-carpentry-south-florida/ startup israélienne. Musée « vivant » d’abord, parce que les nouveaux hébreux ont le génie de créer des musées avec tout plein d’animations et d’ateliers interactifs (le Musée de la Science de Haïfa est un must incontournable). Musée « vivant » ensuite, parce que le lieu est conçu pour être un chemin vers le futur.

L’enjeu, le défi, c’est de démontrer que l’innovation n’a pas de limites, pas de barrières, pas de frontières. L’innovation permet le dialogue entre nations, elle construit des ponts entre les peuples. Quand une startup israélienne, comme Nétafim, spécialisée dans le traitement des eaux ouvre une filiale en Chine, ce n’est pas seulement pour que l’eau qui alimente les rizières de l’Empire du Milieu soit plus propre. La valeur d’une innovation, c’est aussi toute la somme de ses conséquences et des bénéfices collatéraux qu’elle induit.

Si Waze, inventé par quelques jeunes ingénieurs soucieux d’éviter les bouchons pour rentrer plus tôt à la maison, s’est imposé comme la meilleure application d’aide à la circulation, c’est parce que l’esprit startup est tout à la fois un appel au bon sens et une générosité. Démonstration.

  • Transporter mon ordi partout est lourd et dangereux. Que puis-je inventer ? Réponse : une clé USB.
  • Diagnostiquer un problème intestinal, tous les médecins savent le faire. Mais comment savoir ce qui se passe réellement dans le tube digestif ? Réponse : la PillCam, cette capsule munie d’une mini-caméra qui permet d’explorer le corps du patient sans douleur.
  • Faire une marche arrière sans rien cogner est souvent hasardeux. Comment voir là où le rétroviseur est aveugle ? Réponse : MobilEye, la caméra embarquée, équipe à présent plus d’un million de véhicules.
  • La surveillance vidéo, c’est bien. Mais comment faire pour retrouver sur 24 heures d’enregistrement un incident suspect ? Réponse : BriefCam, un système de vidéo-synthèse qui l’identifie aussitôt. Etc.

Ce Centre d’innovation technologique ambitionne aussi d’être un lieu de rencontres entre porteurs de projets, entrepreneurs confirmés, investisseurs curieux et visiteurs venus du monde entier. Ses concepteurs savent que le principal danger réside dans l’autosatisfaction. Derrière les centaines de mètres carrés de cet espace d’exposition, le message subliminal n’est pas « Regardez et admirez ce que nous avons fait », mais bien plutôt « Voici ce que nous aimerions encore inventer ».

A l’évidence, et à un quart d’heure de voiture du centre de Tel-Aviv, tout touriste branché devrait commencer son périple par la visite de ce Centre d’innovations (tel 03-568-0680 et info@peres-center.org), avant de rendre aux vieilles pierres de la Terre Sainte l’hommage qu’elles méritent.