Des fermes urbaines aquaponiques sur les toits

À Zurich, grâce à la startup Urban Farmers, les tomates, les poivrons ou les piments cohabitent avec les poissons sur le toit des immeubles. En un an, cette ferme urbaine a produit 5 tonnes de végétaux et 800 kilos de poissons. Comment ? Grâce à l’aquaponie, une technique qui associe l’élevage des poissons et la culture des plantes dans une même production. Ce système vertueux utilise les excréments des poissons comme engrais pour nourrir les plantes, qui agissent à leur tour comme filtre biologique. Les bactéries transforment l’ammoniac très nocif contenu dans les déjections des poissons en nitrate qui servira à la croissance des plantes. En absorbant les nitrates avec les racines, les végétaux nettoient à leur tour l’eau, qui, une fois purifiée, peut repartir dans le bassin des poissons. Ce système 100 % écologique, où tout se transforme, pourrait devenir une alternative à l’aquaculture traditionnelle et favoriser le développement de l’agriculture en ville